Épilation définitive

Épilation laser: on répond aux 12 questions les plus fréquentes

epilation-laser
Épilation laser: on répond aux 12 questions les plus fréquentes
5 (100%) 2 votes

L’épilation laser est un acte médical et esthétique qui implique la maîtrise des technologies liées au laser. La pratique s’est vulgarisée. Les risques restent peu connus des patients. Certes, le résultat est définitif. Cependant, est-il adapté à votre peau ?

Si oui, comment devez-vous vous y prendre ?  Quels sont les prix de ce type d’épilation ? Est-ce vraiment plus efficace que la lumière pulsée.  L’approche repose sur bon nombre de paramètres essentiels qu’ils faut connaitre.

Notre équipe teste pour vous l’épilation laser et répond à toutes les questions que vous vous posez.

L’épilation laser, de quoi parle t’on exactement ? 

Littéralement, le terme laser signifie amplification lumineuse par la radiation. Il s’agit concrètement des radiations sur la mélanine (1). Elles parcourent le poil jusqu’à la racine afin de le détruire grâce à la chaleur. L’efficacité de ce procédé est garantie. L’épilation est de longue durée. Au bout de huit ans, vous pourrez reprendre l’opération.

La radiation touche la mélanine. À cet effet, des dispositions particulières doivent être prises. De toute évidence, ces dernières sont bien connues des dermatologues.

Car oui, cette forme d’épilation se pratique chez un dermatologue. La puissance du laser est telle que seul un professionnel peut l’utiliser.

Comment fonctionne cette épilation  ?

L’énergie lumineuse produite par le laser se transforme en chaleur. C’est cette dernière qui mène à la destruction du bulbe pilaire. Ainsi, l’épilation au laser repose sur le principe de thermolyse (2). Pour plus de performance, son action est orientée sur les follicules des poils en phase de croissance.

Les soins sont donnés par un docteur en médecine, un spécialiste de ce genre . Il s’intéresse d’entrée de jeu à toutes les allergies possibles. Un premier test est réalisé à l’effet de déterminer le type de laser à utiliser.

L’effet est variable en fonction du type de poil à extraire

L’épilation au laser, dans son fonctionnement, tient compte de la différence de couleurs entre la peau et le poil. Son action est plus importante sur les peaux claires portant des poils noirs. Les poils doivent être noirs et épais de préférence.

Le pigment du poil doit être présent en bonne quantité. Cet état permet à la lumière dégagée de se transformer en chaleur.

Ce mode épilatoire ne présente aucun danger de brûlure pour les peaux claires. Il y a tout de même un laser propre aux peaux mates et aux poils fins : le Nd-Yag Long Pulse. La lumière pulsée est la solution dédiée aux poils blonds. Les poils blancs sans mélanine résistent par contre très bien au laser.

Les personnes qui doivent absolument éviter l’épilation laser

Votre peau est-elle exposée à un danger de photosensibilisation ? Le cas échéant, il vaut mieux oublier l’existence du laser aux fins esthétiques. Ceci est valable pour les femmes en état de grossesse. L’épilation au laser est également déconseillée aux personnes suivant un traitement à la vitamine A.

epilation laser visgae

L’épilation au laser ou à la lumière pulsée

– Dans la pratique

Certains instituts de soins esthétiques entretiennent l’amalgame à ce propos. Ils vous proposent une épilation laser, tandis qu’ils utilisent des IPL (Lumières Intenses Pulsées). Les lumières pulsées enlèvent les taches pigmentaires des peaux claires. Elles n’assurent pas forcément la sécurité des patients.

– La différence

La confusion est courante entre l’épilation au laser et à la lumière pulsée. Il est vrai que les deux techniques font recours aux photons. Mais les garanties d’efficacité ne sont pas les mêmes. L’épilation au laser est définitive et plus sécurisée. Elle est pratiquée par un médecin qui en a la qualification.

– Choisir l’épilation laser

Ce mode d’épilation nécessite peu de rendez-vous chez le médecin. On est loin d’un traitement sur le long terme. Le laser apporte plus de précision que la lampe flash. Sa lumière monochromatique porte une quantité importante d’énergie. Le coût de l’opération est justifié par la sécurité des lasers et l’expertise du médecin.

– Bon à savoir

L’épilation laser est un acte médical. L’expérience du personnel soignant est un atout. La loi interdit la fourniture de ce service par toutes personnes étrangères au corps médical.

Avantages et inconvénients de l’épilation laser

Les avantages

– La destruction du poil dès sa racine ;

– L’épilation laser est une solution de longue durée ;

– Elle répond à notre souci d’hygiène et de confort ;

– Elle donne à la peau une allure soignée ;

– Les repousses pilaires sont de moins en moins importantes au gré de la succession des séances d’épilation.

Les inconvénients

– Les risques de brûlure en cas de mauvais réglage de la machine ;

– La dépigmentation suite à une exposition au soleil  ;

– L’efficacité approximative sur les peaux très claires, faute de mélanine ;

– Risque de repousse chez les personnes avec des dérèglements hormonaux ;

– Le coût onéreux.

Certes, les risques sont légers et rares. Mais vous ne saurez les ignorer, d’où l’importance des précautions particulières.

Quels sont les prix de l’épilation laser ?

– Jambes entières : 5 séances (1 mois d’intervalle) : 200 ou 300 euros par séance

– Demi-jambes : 5 séances (01 mois d’intervalle) : 150 ou 200 euros par séance

– Aisselles/maillot : 5 séances (1 mois d’intervalle) : 80 ou 100 euros par séance

– Lèvres : de 5 à 10 séances (15 jours d’intervalle jusqu’à la  3ème et 1 mois pour la suite) : près de 50 euros par séance.

Comment optimiser votre séance d'épilation

Avant l’épilation laser, vous devez raser les zones concernées. Vous porterez des lunettes anti-rayonnements pendant le traitement. Les grandes zones, comme les jambes, seront recouvertes de bandelettes.

Ces dernières seront délicatement retirées après l’opération d’épilation. Par ailleurs, il n’est pas conseillé de s’exposer au soleil entre deux séances d’épilation.

Avant l’épilation 

– L’usage d’une crème anesthésiante n’est pas systématique. Elle doit suivre une prescription médicale. (6)

– Privez votre corps de crème, parfum ou déodorant avant l’opération !

– Évitez de décolorer vos poils, d’y apposer la cire ou de procéder à un bronzage !

– Il est préférable de se raser les poils. Le traitement est plus efficace sur les poils courts.

– La séance d’épilation peut être reportée en cas d’infection cutanée.

– Votre médecin doit être informé de vos prises de médicaments dès l’entame du traitement.

Pendant l’épilation 

– Votre visage doit être minutieusement débarrassé de tout maquillage.

– Vous devez vous parer d’une protection oculaire.

– Les enfants ne sont pas admis en salle de soins au laser.

Après l’épilation 

– L’apparition des rougeurs est une réaction normale. Elle peut durer jusqu’à 72 heures.

– La chute des poils interviendra peut-être au bout de trois semaines au maximum. Ne vous précipitez pas d’exiger un remboursement au lendemain des soins !

– Les cas de brûlure et d’apparition de vésicules sont pris en charge par l’équipe médicale.

– Ne vous jetez pas dans la piscine à la sortie de la clinique ! Pendant 72 heures, vous devrez également faire fi des séances de sauna et de hammam.

L’épilation laser est-elle douloureuse ? 

L’épilation laser donne lieu à des irritations, des sensations que je saurais comparer à la chaleur ressentie après un coup de soleil. Pour y remédier, le laser est doté d’un système de refroidissement.

Au terme du traitement, un gel apaisant pourrait soulager ces douleurs légères. D’ordinaire, les rougeurs n’excèdent pas les vingt minutes.

Le malaise se fait plus sentir avec le laser NdYag. Pour vous en soulager, le médecin lasériste vous applique une crème d’anesthésie locale : l’Emla.

Il convient de s’y prendre une heure au moins avant l’action épilatoire proprement dite. Mettez des couches épaisses de crème sur votre peau !

Combien de temps pour avoir des résultats définitifs  ?

Une seule séance ne saurait suffire pour se débarrasser des poils de façon définitive. Le laser touche précisément les poils en phase de croissance.

Ceux-ci sont chargés de cellules pigmentées, qui captent aisément le faisceau laser. La zone à nettoyer reçoit un gel frais pour faciliter la pénétration de la lumière. Après toutes les deux secondes, l’appareil émet des propulsions pour détruire les bulbes pilaires.

Chaque repousse de poil est une occasion pour corriger les manquements de la dernière séance d’épilation laser. Même si 70% des poils sont détruits lors d’un rendez-vous à la clinique, l’épilation est progressivement définitive.

Le nombre de séances pour une épilation définitive

Presque tous les poils touchés par les radiations sont ceux en phase pousse. Ceci est dû au fait qu’ils produisent plus de mélanine. Pour une efficacité certaine, plusieurs séances d’épilation, d’un ou de deux mois d’écart, doivent se succéder : un mois pour les aisselles et deux mois pour les zones de pousse moins rapide, comme les cuisses.

À son passage, la machine transforme les poils en points noirs. Ils tomberont au bout de sept jours. Sur cinq poils, un ne parviendra pas à repousser.

C’est l’apparition de nouveaux poils qui donnera l’alerte pour une nouvelle séance d’épilation.

Le traitement sera répété jusqu’à la disparition totale des poils. De ce fait, il pourrait exiger du patient plusieurs mois de disponibilité.

La durée d’une séance est variable en fonction des parties à soigner. Je compte le plus souvent trente minutes pour les aisselles et un quart d’heure pour une petite zone, comme la lèvre supérieure. Les surfaces larges, par contre, vous immobiliseront pendant près d’une heure.

Trouver le bon centre d’épilation laser

Les offres sont pléthoriques dans le domaine. Les tarifs varient de façon significative d’une enseigne à une autre. Je vous délivre quelques conseils pour reconnaître la bonne clinique.

La qualification du personnel

Assurez-vous toujours que votre interlocuteur soit un médecin ! Vous devez être reçu par un titulaire du diplôme universitaire des lasers en dermatologie ou du diplôme interuniversitaire des lasers médicaux. Cette attestation lui donne l’autorisation d’utiliser des lasers médicaux de classe IV.

Les qualités du médecin

Le sens d’écoute est une valeur inhérente à tous les professionnels laséristes. L’écoute du patient permet d’aboutir à de meilleurs résultats d’analyse. Lors de la consultation, il doit s’assurer que vous ne présentiez pas de risque d’allergie. Votre réaction cutanée doit être pour lui l’objet d’une préoccupation permanente.

Les préalables

Un test se fera sur une petite surface de votre peau avant l’épilation permanente. La prise de traitement photo-sensibilisant, le bronzage de la peau et l’existence d’affections cutanées doivent être vérifiés au début de chaque séance.

Votre médecin, votre meilleur conseiller

Votre médecin doit apprécier la nécessité ou non d’une épilation permanente au laser dans votre situation. Le cas échéant, il peut vous proposer d’autres options. Par ailleurs, il vous proposera la longueur d’onde adaptée à votre couleur de peau et votre pilosité. Il en existe deux types, à savoir l’Alexandrite (755nm) et le NdYag (1064nm).

Le coût

Il est généralement plus élevé pour une épilation au laser que pour une épilation par lampes flash (ou lumière pulsée). La sécurité en vaut la peine. Un centre de soins au laser de qualité et un personnel qualifié requièrent des investissements importants. Les devis sont gratuits dans certaines cliniques. Renseignez-vous et profitez-en !

Les tarifs diffèrent d’un centre à un autre. Votre choix devrait découler d’une comparaison de plusieurs offres. Toutefois, les médecins officiant en cabinet méritent plus de confiance que les grands centres spécialisés. La différence réside dans leurs applications, un fait qui n’est pas sans impact sur la facture.

L’épilation des petites zones pourrait vous valoir plusieurs centaines d’euros, contre des milliers pour les grandes. Dans tous les cas de figure, les bienfaits de cette épilation s’inscrivent dans la durée. Et le budget à y consacrer est conséquent. Vous pouvez l’apprécier à partir des tarifs estimatifs ci-dessous.

En conclusion

Plus brièvement, l’épilation laser est un acte médical non sans risques. La prise en compte de certaines précautions vous met à l’abri de certains désagréments et vous garantirait une épilation progressivement définitive. À coup de quelques euros et de douleurs bénignes, la peau gagne en propreté, éclat et netteté.

À propos de l'auteur

Nathalie M- Team lumière pulsée

Bonjour tout le monde!
Rédactrice en chef et spécialiste de l'épilation. Je suis là pour vous aider à vous débarrasser définitivement de vos poils ;)

Laisser un commentaire

Ne ratez surtout pas cette promotion AUJOURD'HUI ! CLIQUEZ ICI
+ +