Épilation Lumière pulsée

Quel âge pour commencer l’épilation à lumière pulsée ?

age-epilation-lumiere-pulsee

Article mis à jour le 2 novembre , 2020 by Nathalie – Team lumière pulsée

Aisselles, maillot, jambes, sourcils ou torse… Femme ou homme, vos poils vous hérissent. L’épilation classique à la cire ou au rasoir vous agace. Vous êtes jeune, voire adolescent. V

ous souhaitez sauter le pas pour être définitivement débarrassé de ce souci.

À quel âge commencer l’épilation à lumière pulsée efficacement et sans risques ? Ado, est ce possible ? Quels en sont les risques ? Découvrons cette technique esthétique et ses critères, d’âge notamment.

À quel âge commencer l’épilation à lumière pulsée ?

Pour votre ado, est ce possible ? L’âge a son importance (3). Selon son avancée dans la puberté, votre ado devra patienter avant d’utiliser un épilateur à lumière pulsée.

Les lampes flash n’ont aucun effet sur le duvet et préfèrent un système pileux totalement mature. Si la lumière pulsée bombarde le duvet, elle le chauffera, mais ne le brûlera pas.

Le phénomène de repousse paradoxale sera alors enclenché. Les poils à venir seront plus forts et plus drus. Comme l’indique Michel Cymes dans son émission sur RTL de voir en vidéo ou en podcast ici.

Au-delà de l’aspect physiologique, l’aspect psychologique de l’adolescent est également touché. Son moral est en berne devant les poils à repousse parfois très importante !

Le meilleur point de repère pour définir l’âge est, par conséquent, celui de la maturité hormonale : 20 ans pour les femmes et 21 ans pour les hommes.

Dans certains cas, la pilosité exceptionnelle est telle qu’elle brise le lien social. Il convient alors de prendre rendez-vous avec un spécialiste pour commencer le traitement plus tôt.

Qu’est-ce que l’épilation à lumière pulsée ?

Connaissez-vous le fonctionnement caché derrière l’épilation à lumière pulsée ? Cette technique indolore est née de l’interaction entre deux mondes : l’esthétisme et l’optoélectronique. Ce type d’épilation élimine les poils en utilisant la longueur d’onde de 695 nanomètres (nm).

Expliquons le principe en quelques mots. La lampe flash émet une lumière blanche avec une bande passante, ou spectre, large. Chaque application utilise un endroit précis de ce spectre, divisé en longueurs d’onde.

Un filtre est nécessaire pour sélectionner la partie intéressante du spectre. Dans le cas de l’épilation durable, cette partie est autour de la lumière rouge (695 nm) .

Le faisceau lumineux en lumière pulsée bombarde le poil pour atteindre sa cible : la mélanine contenue dans la tige pilaire. Selon l’intensité utilisée, le follicule pileux est, soit affaibli, soit entièrement détruit de la tige jusqu’au bulbe.

Pourquoi choisir ce type d’épilation définitive ?

La technique de l’épilation à lumière pulsée fonctionne sur les poils en phase de croissance. 20 % des poils du corps sont dans cette phase à un instant précis (2). L’épilation laser est réservée aux médecins.

L’épilation à lumière pulsée est disponible dans les centres d’esthétisme et les instituts de beauté. Dans le commerce, vous trouvez des épilateurs de ce type avec des puissances moindres.

Quel est l’avantage majeur de cette technique ? Vous avez la certitude que les poils traités ne repoussent pas. Vous conviendrez que l’argument est irréfutable !

Cette technique fait appel à des procédés physiques particuliers et ne convient donc pas à tous les types de peau ni de poil. Avez-vous la carnation idéale ? Si vous avez la peau claire et les poils relativement foncés, cette épilation sera la plus efficace.

Quelles sont les contre-indications ?

Quels que soit votre âge et votre décision, vous devrez :

  • porter des lunettes de protection tout le long de la séance pour vous prémunir des risques de brûlures de cornée,
  • informer le manipulateur d’un éventuel traitement médical en cours qui serait susceptible de modifier la réaction cutanée,
  • reporter votre décision si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Le praticien devra :

  • définir votre type de peau,
  • s’assurer que votre phototype est de type I à V,
  • éviter les zones de lésions,
  • ne pas épiler les zones de grain de beauté ou à fort risque de mélanome,
  • et contourner les zones tatouées.

Pour des raisons physiologiques et hormonales, il convient à votre ado d’attendre que sa puberté soit achevée pour choisir une épilation définitive à lumière pulsée.

À propos de l'auteur

Nathalie - Team lumière pulsée

Nathalie - Team lumière pulsée

Bonjour tout le monde!
Rédactrice en chef et spécialiste de l'épilation. Je suis là pour vous aider à vous débarrasser définitivement de vos poils ;)

Laisser un commentaire

1 × 3 =