Épilation Lumière pulsée

Soleil et épilation à lumière pulsée : attention !

soleil-lumiere-pulsee

Article mis à jour le 2 novembre , 2020 by Nathalie – Team lumière pulsée

Véritable révolution dans le domaine de la beauté, l’épilation à la lumière pulsée n’en est pas moins dénuée de risques. Et oui, se débarrasser de plus de 80 % des poils implique de légers sacrifices… Parmi ceux-là : l’exposition au soleil.

Quand les beaux jours pointent le bout de leur nez, c’est tout naturellement que l’on se met à rêver d’une peau lisse et sans poils.

Est-ce le bon moment pour foncer chez l’esthéticienne ? Pas forcément. En effet, on dit souvent que l’épilation à la lumière pulsée et le soleil s’entendent comme chien et chat. Malheureusement, c’est loin d’être un mythe…

Épilation lumière pulséeet soleil : une combinaison à éviter à tout prix

Votre esthéticienne vous le répète en boucle : “Surtout, ne vous exposez pas au soleil”. Dans les magazines, tous les articles sont unanimes : mieux vaut éviter les rayons de l’astre solaire pendant un traitement à la lumière pulsée.

Pourquoi tant de mises en garde ? Afin de comprendre l’incompatibilité entre le soleil et l’épilation au laser, il convient de se pencher sur le fonctionnement de cette méthode esthétique.

Comment fonctionne la lumière pulsée ?

Avez-vous remarqué que vos poils sont bien plus foncés que votre peau ? C’est grâce à la mélanine qu’ils renferment. De par sa couleur foncée, elle colore les poils et surtout, permet de tous les détruire.

En se servant d’un appareil particulier, il est possible d’émettre une lumière laser qui ne visera que la mélanine contenue dans le bulbe des poils. La température du pigment va alors augmenter pour atteindre 70 °C. Incapable de résister à une telle chaleur, les bulbes vont s’auto-détruire, éliminant définitivement les poils.

Pourquoi les peaux bronzées ne doivent pas être épilées à la lumière pulsée ?

Sous l’effet du soleil, la peau génère de la mélanine. Visuellement, elle apparaît plus mate, plus satinée. On dit alors qu’elle est bronzée. Si esthétiquement, le résultat peut être plaisant, il ne faut pas oublier ses conséquences biologiques.

Quand la peau est bronzée, l’excédent de mélanine va élever la température du laser bien au-delà des 70 °C habituels. Très vite, des brûlures, des picotements et même des irritations font apparaître sur l’épiderme.

Quand votre esthéticienne vous recommande de ne pas vous exposer au soleil, c’est avant tout pour préserver votre santé.

Comment se protéger du soleil pendant un traitement lumière pulsée?

Trois semaines avant et trois semaines après une séance d’épilation à la lumière pulsée, il est impératif de ne pas s’exposer au soleil.

Avant la séance, l’objectif est d’empêcher la peau de bronzer et donc de brûler pendant les soins. Après l’épilation, la finalité est d’éviter que des taches brunes ou blanches ne se forment.

Si vraiment, vous tenez à prendre l’air, sortez pendant les heures à faible luminosité. Au lieu de flâner sur la plage en plein après-midi, faites-le vers 16 ou 17 h, quand les rayons du soleil sont bien moins puissants.

En outre, il y’a un produit de beauté qui ne doit plus vous quitter : la crème solaire. En fonction de votre carnation, optez pour une protection dont l’indice varie de 30 à 50.

Toutes les deux heures, remettez-en une couche pour être véritablement protégé des UVA et UVB.

Pendant combien de temps faut-il se protéger du soleil ?

Comme précisé plus haut, il est recommandé de rester à l’abri du soleil trois semaines avant et trois semaines après une épilation à la lumière pulsée.

Dépendamment de votre carnation, le délai pour perdre votre bronzage peut être plus long ou plus court. Alors qu’il suffira de quelques jours à une peau très claire pour éliminer l’excédent de mélanine, une peau mate devra patienter plusieurs semaines.

Et si malheureusement, votre peau est encore trop bronzée au moment de votre rendez-vous, celui-ci devra être décalé. Du fait de l’interruption du traitement, vous devrez recourir à plus de séances qu’initialement prévu et donc dépenser plus d’argent. Ces quelques minutes de bronzette en valent-elles vraiment la peine ?

Conclusion

Avec l’épilation IPL, vous êtes sûr d’avoir des gambettes toujours lisses. Seulement voilà… Pendant le temps du traitement, il est préférable de résister à la tendance de dévoiler votre peau imberbe. Sortez uniquement quand le soleil est bas et surtout, n’oubliez pas votre crème solaire.

À propos de l'auteur

Nathalie - Team lumière pulsée

Nathalie - Team lumière pulsée

Bonjour tout le monde!
Rédactrice en chef et spécialiste de l'épilation. Je suis là pour vous aider à vous débarrasser définitivement de vos poils ;)

Laisser un commentaire

vingt − deux =